En 2015, le danger posé par les supports connectés non-sécurisés avait fortement été médiatisé lorsque les données personnelles de plus de 3 millions de clients d’Hello Kitty, stockées sur une base de données MongoDB et laissée ouverte par défaut, avait été exposées. De nombreuses entreprises continuent de souffrir aujourd’hui de fuites massives occasionnées par cette absence de sécurisation comme illustré par l’affaire Ghostshell.

Lire la suite

Fin Novembre 2016, le réseau de transport public de San Francisco s’est vu perturbé par un ransomware, qui a notamment paralysé les billetteries automatiques. En conséquence, le réseau s’est retrouvé entièrement gratuit pour les usagers.

Lire la suite

Tesco Bank, la filiale bancaire du géant anglais de la distribution, a annoncé le 7 novembre dans un communiqué officiel avoir été victime d’une attaque informatique. Celle-ci est considérée par les experts comme la plus sévère des attaques contre le secteur bancaire anglais – mais elle reste à ce jour de nature inconnue.

Lire la suite

Vendredi 21 octobre, les serveurs DNS de l’entreprise américaine DYN ont été victimes d’une attaque informatique de type DDoS (Distributed Denial of Service) de grande ampleur. Ainsi, à cause de cette attaque, de nombreux sites étaient indisponibles depuis la côte Est des États-Unis tels que Twitter, Spotify ou encore Netflix.

Lire la suite